Media sociaux : si vous ne deviez faire qu’une seule chose…

Si vous ne deviez prendre qu’une seule décision à propos des media sociaux cela devrait être de mettre en place le monitoring (ou la veille) de votre présence sur ces réseaux.

Avant de blogger, de twitter, de créer une page facebook il faut, en tout premier lieu, commencer par écouter. Écouter permettra aux sociétés de savoir par ou commencer pour engager une conversation.

Pourquoi écouter

Les gens parlent et ils utilisent le web social – blogs, réseaux sociaux, wikis, forums, et de la vidéo – comme leur porte-parole. De plus l’effet de bouche à oreille dans les médias sociaux n’est pas limité aux grandes entreprises.
Il ne faux ps se voiler la face : les commentaires de « gens ordinaires comme moi » sont puissants. Non seulement ils peuvent influencer les attitudes et les comportements des consommateurs, mais souvent, ils apparaissent en bonne place dans les moteurs de recherche.

Que faut-il écouter ?

Savoir qui parle de vous permet de connaitre qui sont les personnes intéressées par vos produits ou vos idées. Il est aussi intéressant de savoir ce qui peux se dire de ses concurrents…

  • Demandes de renseignements
  • Louange
  • Plaintes
  • Recommandations / références à d’autres
  • Mentions du nom de la société, les abréviations, les principaux acteurs, des produits et services spécifiques.

Quand nous écoutons, nous trouvons une foule de renseignements. Les gens parlent de ce que nous connaissons.

Comment écouter

Un certain nombre d’outils existent : de gratuit à très cher. Vous pouvez, par exemple employer  des outils tels que Google Reader pour vous abonner à Google et Yahoo!, créer des alertes de nouvelles, chercher des mots clés sur Technorati et sur Twitter,  et autres flux RSS . Cependant, en utilisant cette approche, il est fort probable que vous allez manquer des informations importantes. Si votre budget le permet, vous pouvez utiliser une solution comme Radian6 qui et vraiment très performant mais plutot orienté vers les grand comptes.

Une alternative plus abordable pourrait être Trackur, un logiciel moins onéreux qui offre un certain nombre de caractéristiques qui le rendent plus que suffisant pour répondre aux besoins de la plupart des e-marchands.

Social mention et maintenant Alerti (encore en Beta) peuvent aussi figurer dans votre nouvel arsenal.

About the author

Written by

Currently there is no additional info about this author.

3 Responses

  1. Merci de mentionner alerti.:) N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des remarques, vos feedbacks sont les bienvenus. Merci!

  2. Good to see real expertise on display. Your corunibttion is most welcome.

Comment on this post

Rss Feed Tweeter button Facebook button Linkedin button