Mais où sont les sociétés de l’agroalimentaire dans le top 100 des réseaux sociaux ?

En dépit de la ruée des entreprises américaines pour promouvoir leur marque en ligne et amasser le plus de fans possibles sur Facebook, l’industrie alimentaire et de la restauration a du mal à travailler avec les média sociaux.

À en juger par la liste récemment publiée  (le top 100 des marques dans les média sociaux en 2010) par Vitrue, une société basée à Atlanta de marketing des média sociaux, ces entreprises ne sont pas à la fête. Vitrue classe ces marques en fonction de leurs diverses mentions sur Facebook,Twitter et autres sites populaires, tels que YouTube et Flickr.

Seules huit marques alimentaires ou de restaurant ont réussi à entrer dans le top 100 cette année, contre neuf marques l’année précédente. Coca-Cola s’est avéré être le grand gagnant, en se catapultant de la 31ème place en 2009 à la 9ème en 2010.

Pratiquement toutes les autres marques ont perdu du terrain cette année dans la course. Le principal rival de Coca-Cola, Pepsi, a chuté de sept places (80ème). Même si Starbucks a été la première marque à recueillir plus de 10 millions de fans sur Facebook cette année, ce n’était pas assez pour l’empêcher de tomber de trois places (14ème). Subway a baissé de 14 places, et même McDonald’s en a perdu treize (juste derrière la Ligue Nationale de Hockey !). Skittles, Red Bull et Krystal, une chaîne de fastfood dans le sud des US, étaient les trois autres (surprenantes) marques venant compléter la liste.

Serait-ce que la révolution en ligne est alimentée par des bonbons multicolores et beaucoup de caféine, ou que les consommateurs n’aiment tout simplement pas ce monde souvent obscur de l’agroalimentaire ?

About the author

Written by

Currently there is no additional info about this author.

Comment on this post

Rss Feed Tweeter button Facebook button Linkedin button